JAMA Canada se réjouit de l’accord de libre-échange transpacifique historique conclu par le Canada et 10 autres pays de la côte du Pacifique

Une fois l’accord ratifié, le Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) veillera à accroître les échanges et les occasions d’affaires pour les exportateurs canadiens tout en rehaussant la concurrence à l’échelle domestique

Imprimer
| Source : Japan Automobile Manufacturers Association of Canada

TORONTO, 08 mars 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les membres et les directeurs de l’Association des manufacturiers automobiles japonais du Canada (JAMA Canada) applaudissent le ministre du Commerce international, l’honorable François-Philippe Champagne, et le gouvernement du Canada pour avoir adhéré au Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) historique dans le cadre de l’initiative d’échanges multilatéraux signée aujourd’hui à Santiago au Chili.

« Le PTPGP constitue pour JAMA Canada et nos membres une question d’équité qui leur permettra de faire concurrence sur un pied d’égalité à tous les autres importateurs au sein du marché canadien », de dire David Worts, directeur général de JAMA Canada. « Nous sommes enthousiastes à l’idée d’une ratification et d’une mise en œuvre rapides de l’accord. »

Pour une deuxième année consécutive, les manufacturiers d’automobiles canadiens de marques japonaises ont construit plus d’un million de véhicules légers, selon les chiffres publiés le mois dernier par JAMA Canada. La production totale se chiffrant à 1 009 203 unités constitue environ 46 pour cent du total de la production canadienne de véhicules légers en 2017.

« Le PTPGP approuvé envoie un message fort et positif à nos membres, aux concessionnaires et aux clients, sans compter les investisseurs japonais, rappelant que le Canada crée non seulement un marché concurrentiel à l’échelle nationale, mais qu’il est également à la recherche d’échanges diversifiés et d’occasions d’affaires avec des pays dans le monde entier », ajoute M. Worts. « Pour ce qui est de l’industrie automobile canadienne, le PTPGP assurera un accès préférentiel au marché japonais ainsi qu’à d’autres membres de cette association, une nette amélioration par rapport au PTP. »

Selon JAMA Canada, la libre concurrence se traduit par un choix plus vaste, accompagné d’innovations au chapitre de la sécurité des véhicules, de la réduction des taux d’émission, des économies en carburant, des groupes motopropulseurs alternatifs (notamment, des véhicules électriques, à pile à combustible,  hybrides et hybrides rechargeables), et finalement, la promesse d’une mobilité accrue et d’une réduction de la congestion par le biais de technologies réservées aux véhicules connectés et autonomes.

Au sujet de JAMA Canada

Établie depuis 1984, JAMA Canada, une association professionnelle à but non lucratif, représente des filiales de constructeurs d’automobiles japonaises au Canada et son mandat vise à favoriser une meilleure compréhension sur le plan des échanges et des aspects économiques entre le Canada et le Japon. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez : http://www.jama.ca et http://www.jama.ca/drivingcanada

Pour de plus amples renseignements :
David Worts, directeur général de JAMA Canada
Tél. : 416 968-0150
Adresse électronique : dworts@jama.ca