WENDEL : Information financière publiée à l'occasion de l'Assemblée générale

Imprimer
| Source : Wendel
communiqué multilingue

Information financière publiée à l'occasion
de l'Assemblée générale

 

Actif Net Réévalué au 2 mai 2018 : 7 719 M€, soit 166,9 € par action, en baisse de - 3,5 % sur 12 mois et quasi stable depuis le 7 mars 2018 (167,3 € par action)

Chiffre d'affaires consolidé du 1er trimestre de 2 033,7 M€, en hausse de + 2,2 % dont + 2,4 % de croissance organique

- Accélération de la croissance organique de toutes les sociétés du Groupe, à l'exception de Cromology

 

Retour aux actionnaires

·        Dividende ordinaire en hausse de + 12,8 %, à 2,65 euros par action, proposé à l'Assemblée générale de ce jour

 

Renforcement et élargissement du Comité d'investissement

            ·        Josselin de Roquemaurel rejoint Wendel en tant que Directeur associé membre du Comité d'investissement

            ·        Stéphanie Besnier, Félicie Thion de la Chaume, Adam Reinmann et Stéphane Heuzé rejoignent le Comité d'investissement

 

Évolution de la composition du Conseil de surveillance à l'issue de l'Assemblée générale du 17 mai 2018

·        Nomination de Nicolas ver Hulst en tant que Président du Conseil de surveillance

·        Nomination de Gervais Pellissier en tant que Vice-Président du Conseil de surveillance

·        Nomination de Franca Bertagnin Benetton au Conseil de surveillance proposée à l'Assemblée générale de ce jour

·        Renouvellement de Guylaine Saucier au Conseil de surveillance proposé à l'Assemblée générale de ce jour

 

André François-Poncet, Président du Directoire de Wendel, déclare :

« Nous poursuivons notre travail de fond sur nos sociétés dont la croissance organique accélère, à l'exception de Cromology. En particulier, nous sommes satisfaits que Bureau Veritas continue d'être portée par sa dynamique positive et ait ainsi confirmé ses perspectives 2018 de croissance organique de son chiffre d'affaires et d'amélioration de sa marge opérationnelle.

Côté investissement, les équipes de Wendel ont examiné de nombreux projets d'acquisitions en Europe et en Amérique du Nord dans un contexte de prix très élevés, qui appellent à un niveau d'exigence accrue. La cession de la participation de Wendel dans Saham est en bonne voie et contribuera à la simplification de notre portefeuille qui est en cours.

Nous avons par ailleurs encore renforcé nos équilibres financiers avec le remboursement de 350 M€ de dette obligataire au mois d'avril. Avec un bilan très solide, des équipes renforcées et expérimentées nous sommes déterminés à saisir les meilleures opportunités d'investissement à fort potentiel de création de valeur pour Wendel et ses actionnaires ».

 

Le Conseil de surveillance exprime à François de Wendel sa profonde reconnaissance pour le travail accompli au cours des cinq dernières années, pendant lesquelles il a exercé les responsabilités de Président du Conseil de surveillance.

Le Conseil tient également à remercier Dominique Hériard Dubreuil pour les huit années où elle a apporté sa contribution et son expertise au Conseil en tant qu'administratrice indépendante, vice-présidente du Conseil et Présidente du Comité de gouvernance.

 

Nicolas ver Hulst a déclaré :

« Je remercie le Conseil de surveillance pour la confiance qu'il m'accorde aujourd'hui pour exercer la mission de Président. Plus particulièrement, je tiens à saluer François de Wendel, dont la Présidence a été marquée par le renforcement et l'internationalisation de notre Groupe. Je me réjouis également de pouvoir continuer à bénéficier de son expérience en tant que membre du Conseil du surveillance. »

 

Chiffre d'affaires des sociétés consolidées au 1er trimestre 2018

 

(en millions d'euros) T1 2017 T1 2018 var. var. Organique
Bureau Veritas 1 138,0 1 100,3 - 3,3 % + 2,6 %
Constantia Flexibles (1) 370,3 368,0 - 0,6 % + 2,1 %
Cromology (2) 167,0 153,2 - 8,3 % - 6,5 %
Stahl 175,0 221,2 + 26,4 % + 2,8 %
Oranje-Nassau Développement 140,3 191,0 + 36,2 % + 12,0 %
CSP Technologies 29,1 27,7 - 4,8 % + 5,9 %
Mecatherm 19,4 21,2 + 9,4 % + 9,4 %
Nippon Oil Pump 11,5 12,3 + 6,6 % + 18,0 %
Tsebo (3) 80,3 129,8 + 61,7 % + 10,4 %
Chiffre d'affaires consolidé 1 990,5 2 033,7 + 2,2 % + 2,4 %

Le Groupe a adopté la norme IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients », la date de 1ère application est le 1er janvier 2018. Les informations présentées pour l'année 2017 n'ont pas été retraitées, l'impact de cette norme est considéré comme non significatif.

 

(1) À la suite de la cession de l'activité « Labels » et conformément à la norme IFRS 5, les contributions 2017 de cette division ont été reclassées en « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées » dans les comptes de Constantia Flexibles. Retraitée de l'impact de la norme IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients », la variation du chiffre d'affaires est de + 0,3 %.

(2) À la suite de la cession de Colorin et conformément à la norme IFRS 5, les contributions 2017 de cette division ont été reclassées en « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées » dans les comptes de Cromology. Retraitée de l'impact de la norme IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients », la variation du chiffre d'affaires est de - 6,6 %.

(3) Société consolidée depuis février 2017. La croissance organique 3 mois a été calculée sur la devise de reporting (USD).

 


Chiffre d'affaires des sociétés mises en équivalence au 1er trimestre 2018

 

(en millions d'euros) T1 2017 T1 2018 var. var. Organique
Allied Universal 1 201,3 1 098,5 - 8,5 % + 4,1 %
IHS 255,2 217,9 - 14,6 % +11 %
Oranje-Nassau Développement        
PlaYce 1,5 2,0 + 33,6 % n.a.

Activité des sociétés du Groupe

Bureau Veritas -  + 2,6 % de croissance organique au 1er trimestre 2018. Perspectives 2018 confirmées par la société.

(Intégration globale)

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2018 s'élève à 1 100,3 M€, en croissance totale de + 4,7 % à taux de change constants par rapport au 1er trimestre 2017, dont + 2,6 % de croissance organique, + 2,1 % de croissance externe. L'impact des devises est négatif de - 8,0 %.

La croissance organique de + 2,6 % au 1er trimestre 2018 résulte de la bonne performance de cinq de ses six activités qui enregistrent une croissance organique positive (+ 3,6 % en moyenne) : Certification (+ 6,7 %), Biens de Consommation (+ 5,9 %), Bâtiment & Infrastructures (+ 4,1 %) et Agroalimentaire & Matières Premières (+ 3,1 %). L'Industrie, seconde activité en chiffre d'affaires, renoue avec une croissance organique positive (+ 1,5%) après 10 trimestres consécutifs en territoire négatif, résultat d'une diversification réussie.

La croissance externe est de + 2,1 % avec cinq acquisitions finalisées depuis le début de l'année en soutien aux Initiatives de Croissance Bâtiment & Infrastructures, Agroalimentaire et Services Opex. Ces acquisitions représentent environ 80 M€ de chiffre d'affaires annualisé.

L'évolution des devises, notamment l'appréciation de l'euro par rapport au dollar américain et à des devises corrélées, ainsi que certaines devises de pays émergents, a eu un impact négatif de - 8,0 %.

Perspectives 2018 confirmées

Pour l'exercice 2018, le groupe prévoit :

  • Une accélération de la croissance organique du chiffre d'affaires par rapport à l'exercice 2017
  • Une légère amélioration de la marge opérationnelle ajustée à taux de change constants par rapport à l'exercice 2017
  • Une génération de flux de trésorerie en amélioration à taux de change constants par rapport à l'exercice 2017

 

L'Assemblée générale de Bureau Veritas, qui s'est tenue le 15 mai 2018, a approuvé le versement au titre de l'exercice 2017 d'un dividende de 0,56 € par action, détaché le 18 mai, et qui sera mis en paiement le 22 mai 2018.

Le communiqué complet de chiffre d'affaires du 1er trimestre 2018 de Bureau Veritas est disponible sur www.bureauveritas.fr.

 

Constantia Flexibles - Croissance organique de + 2,1 % sur le trimestre.

(Intégration globale - Conformément à la norme IFRS 5, la contribution 2017 des activités de Labels est comptabilisée en « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées ». Les chiffres présentés ci-dessous sont retraités de l'application de la norme IFRS 15.)

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2018 s'élève à 368,0 M€, en hausse de + 0,3 % par rapport à la même période en 2017 (366,8 M€), dont + 2,1 % de croissance organique. Les variations de changes ont eu un impact négatif de - 3,0 %, principalement générées par la baisse du rand sud-africain, de la roupie indienne et du dollar américain. La croissance externe a quant à elle contribué positivement pour + 1,2 % au chiffre d'affaires.

La croissance organique a été générée par un effet de prix et de mix positifs induit par la croissance des ventes sur les produits à forte marge de la division Pharma et une baisse des volumes sur les produits à plus faible marge de la division Food (en particulier feuilles d'aluminium). La division Pharma a connu une forte croissance au 1er trimestre et les acquisitions récentes contribuent positivement à cette croissance. Pour mémoire, afin de faire supporter par ses clients la hausse du coût des matières premières, le top management de Constantia leur a envoyé en novembre 2017 une lettre annonçant une hausse à deux chiffres des prix pour toutes les formes de packaging flexible, qui commence à se matérialiser dans les résultats de Constantia Flexibles.

Le 27 avril 2018, la société a annoncé la finalisation de l'acquisition d'une participation majoritaire dans la société indienne Creative Polypack Limited. La société a réalisé environ 75 M€ de chiffre d'affaires sur son exercice clos au 31 mars 2018. Avec cette acquisition, Constantia Flexibles deviendra le 3ème plus important acteur du packaging flexible en Inde et devrait doubler ses ventes d'ici à 2022, grâce à la croissance du marché et des investissements en cours. Le packaging flexible devrait croître de plus de + 10 % par an sur les 5 prochaines années en Inde.

Cromology - Baisse organique du chiffre d'affaires de - 6,5 % traduisant la mauvaise performance en France et en Italie notamment due aux conditions météorologiques et de marché.

(Intégration globale - Conformément à la norme IFRS 5, la contribution 2017 des activités de Colorin est comptabilisée en « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées ». Les chiffres présentés ci-dessous sont retraités de l'application de la norme IFRS 15.)

 

Au 1er trimestre 2018 Cromology a réalisé un chiffre d'affaires de 153,2 M€, en baisse de - 6,6 % par rapport au 1er trimestre 2017. L'activité de Cromology est en repli organique de - 6,5 % sur le 1er trimestre de l'année du fait principalement de la sous-performance en France (- 6,7 %) et en Italie (- 8,8 %). Les effets de périmètre ont eu un impact légèrement positif de + 0,5 %. Enfin, l'évolution des taux de change a eu un impact négatif de - 0,5 % sur le chiffre d'affaires.

L'activité de Cromology a principalement souffert des mauvaises conditions météorologiques en France et en Europe du sud qui ont pesé sur les volumes. La France et l'Italie représentent respectivement 68 % et 13 % du chiffre d'affaires de Cromology. Par ailleurs, Tollens a souffert du faible niveau de commandes d'une grande enseigne de bricolage au 1er trimestre 2018.

Pour compenser la hausse des matières premières, tirée notamment par la forte augmentation du prix du dioxyde de titane depuis le 2ème trimestre de 2016, Cromology a adapté sa politique commerciale et augmenté les prix de vente de ses produits.

Le 6 février 2018, Cromology a finalisé la cession de Colorin, sa filiale argentine, qui représentait environ 4 % du chiffre d'affaires.

Le 14 mars 2018, Wendel a accordé à Cromology un prêt d'actionnaire de 25 M€, accroissant ainsi sa marge de manoeuvre financière afin de se donner les moyens pour poursuivre ses plans d'amélioration opérationnelle.

 

Stahl - Croissance organique soutenue de + 3,5 %[1] et intégration en bonne voie de l'activité chimie pour le cuir de BASF.

(Intégration globale)

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2018 de Stahl s'élève à 221,2 M€, en hausse de + 26,4 % par rapport à 175,0 M€ au 1er trimestre 2017. Cette croissance est le fruit d'une croissance organique soutenue (+ 3,5 %1) combinée à un effet périmètre (+ 27,1 %), lié à l'acquisition des activités chimie pour le cuir de BASF ayant un impact positif de 47,3 M€, partiellement compensés par l'évolution des taux de change (affaiblissement du dollar par rapport à l'euro) qui a eu un impact négatif de - 4,0 % sur le chiffre d'affaires.

La croissance organique du chiffre d'affaires a bénéficié d'une hausse solide des volumes (+ 2,9 %) ainsi que des hausses de prix initiées en début d'année qui ont eu un impact positif sur le chiffre d'affaires. Les activités Performance Coatings, Leather Finish Auto et Wet-End affichent les croissances les plus élevées au 1er trimestre.

La performance de l'activité chimie pour le cuir de BASF s'intensifie avec la croissance des volumes et son chiffre d'affaires au sein du groupe Stahl est en hausse par rapport à l'année dernière (avant finalisation de la transaction). Les importantes synergies attendues sont générées conformément au calendrier, la majorité d'entre elles ayant déjà été réalisées juste après la finalisation de la transaction. Des mesures supplémentaires de réduction de coûts sont en cours d'implémentation avec la rationalisation des départements commercial et support.

 

IHS - Forte croissance organique de 11%, compensée par le nouveau taux de change au Nigéria.

(Mise en équivalence)

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre a totalisé 267,9 M$, en croissance organique de + 11 % par rapport à la même période en 2017. Cette croissance organique a été générée par la progression de + 2,2 % du nombre de tours détenues et en MLL, qui s'est monté à 23 060[2] au 31 mars 2018. Le chiffre d'affaires du 1er trimestre a été néanmoins négativement impacté par le nouveau taux de conversion au Nigéria, qui représente environ 70 % du chiffre d'affaires : les chiffres 2017 étaient convertis du naira vers le dollar au taux CBN (305 NGN pour 1 USD), alors que les chiffres 2018 sont convertis du naira vers le dollar au taux NAFEX (environ 360 NGN pour 1 USD). Il en résulte que la croissance totale s'est élevée à + 0,2 %.

IHS continue de coopérer pleinement avec l'EFCC pour répondre à ses demandes d'informations et travaille de manière constructive pour comprendre les fondements de leur action sur les comptes d'IHS. IHS a indiqué qu'à sa connaissance aucune allégation formelle ni investigation ne lui avait été notifiée dans le cadre des demandes de l'EFCC. La direction d'IHS s'attend actuellement à ce que les comptes concernés par les instructions « post no debit » soient débloqués lorsque les demandes de l'EFCC seront satisfaites. Il n'est pas possible à ce jour de prédire la durée ou l'issue probable de la procédure[3]

 

Allied Universal - Croissance organique de + 4,1 % au 1er trimestre 2018.

(Mise en équivalence)

Le chiffre d'affaires d'Allied Universal du 1er trimestre 2018 s'élève à 1 351 M$ en croissance de + 5,6 % par rapport au 1er trimestre 2017, dont + 4,1 % de croissance organique. Cette hausse organique du chiffre d'affaires a été tirée par un effet mix favorable, l'augmentation des taux horaires et un gain net de nouveaux clients par rapport au 1er trimestre 2017.

Depuis le début de l'année, Allied Universal a poursuivi sa stratégie de croissance externe, avec l'acquisition le 1er février 2018 de Covenant Security Services, Ltd, dont le siège est à Philadelphia. Covenant Security renforce l'activité d'Allied Universal dans des domaines clés, notamment l'immobilier commercial, la défense et l'aéronautique ainsi que l'industrie et les services publics. Le secteur le plus important est l'industrie chimique et pétrochimique pour laquelle Covenant est le fournisseur de services de sécurité leader régional depuis 1992. Avec 1 900 employés et une présence dans tous les Etats-Unis, Covenant réalise un chiffre d'affaires annuel d'environ 80 M$.

Saint-Gobain - Croissance organique de + 1,6 %. Volumes affectés par les conditions climatiques rigoureuses, en particulier en Europe.

(Non consolidée)

 

Le chiffre d'affaires de Saint-Gobain s'établit à 9 755 M€, avec un effet de change marqué de - 4,7 %, notamment lié à la dépréciation par rapport à l'euro du dollar américain, du réal brésilien, des couronnes des pays nordiques et d'autres devises en Asie et pays émergents. L'effet périmètre de + 1,3 % reflète essentiellement l'intégration de sociétés en Asie et pays émergents (KIMMCO, Tumelero, Megaflex, Isoroc Pologne), dans de nouvelles niches technologiques ou de services (TekBond, Maris, Scotframe) et la consolidation de ses positions fortes (Glava, Biolink, Kirson, Wattex, SimTek, acquisitions de proximité dans le Pôle Distribution Bâtiment).

À données comparables, le chiffre d'affaires progresse de + 1,6 %. Les prix poursuivent leur hausse (+ 2,1 %) sur une base de comparaison plus élevée. Les volumes se replient de - 0,5%, affectés par un effet jours ouvrés d'environ - 2 % et par des conditions climatiques rigoureuses, tout particulièrement en Europe notamment au mois de mars. L'Amérique du Nord, l'Asie et les pays émergents poursuivent leur bonne dynamique de croissance.

En ligne avec son objectif du mois de février, Saint-Gobain vise en 2018 une nouvelle progression du résultat d'exploitation à structure et taux de change comparables.

Lors de sa réunion du 23 février 2018, le Conseil d'administration de Saint-Gobain a décidé de proposer à l'Assemblée générale du 7 juin 2018 de distribuer en espèces un dividende en hausse à 1,30 euro par action (contre 1,26 euro en 2017).

Le communiqué complet de chiffre d'affaires du 1er trimestre 2018 de Saint-Gobain est disponible sur www.saint-gobain.com.

 

Mecatherm - Croissance organique de + 9,4 % au 1er trimestre 2018.  Accélération de la croissance prévue pour le 2nd semestre.

(Intégration globale)

Mecatherm renoue avec la croissance au 1er trimestre 2018 avec un chiffre d'affaires qui s'élève à 21,2 M€, en hausse de 9,4% par rapport au 1er trimestre 2017. Cette croissance est supportée par une forte reprise de l'activité commerciale en 2017, qui se poursuit sur le 1er trimestre 2018.

La qualité et la taille du carnet de commandes est en nette progression (+35% à fin mars 2018 vs. 2017) et l'activité commerciale se maintient à un niveau élevé.

 

Nippon Oil Pump (NOP) - Forte croissance organique du chiffre d'affaires de + 18,0 % sur le 1er trimestre.

(Intégration globale)

Au 1er trimestre 2018, le chiffre d'affaires de NOP s'élève à 1 632 M¥ (12,3 M€), en hausse de + 17,3 % par rapport au 1er trimestre 2017 (1 391 M¥). La croissance organique soutenue de + 18,0 % a été principalement tirée par le dynamisme de marché mondial des machines-outils et l'intégration réussie de Streamware en Europe. Alors que toutes les régions et tous les produits sont en croissance, l'activité a été particulièrement bonne au Japon (+ 9,9 %) et sur le segment des pompes trochoïdes (+ 18,2 %).

CSP Technologies - Croissance organique de + 5,9 % tirée par les segments Diabète et Probiotiques

(Intégration gloable)

CSP Technologies a généré un chiffre d'affaires de 34,1 M$ au 1er trimestre 2018, soit une croissance de + 9,9 % par rapport à 31,0 M$ au 1er trimestre 2017. Cette hausse du chiffre d'affaires a été principalement tirée par la poursuite de la croissance organique (+ 5,9 %), notamment dans les segments Diabète et Probiotiques. La fluctuation des taux de change a également eu un impact positif sur le chiffre d'affaires de + 4,0 %.

CSP Technologies a finalisé l'expansion de 10 200 m² de son site d'Auburn dans l'Alabama annoncée en août 2017. Des nouveaux outils de productions sont en cours d'installation dans ce nouvel espace. Pour l'instant, cette expansion est marquée par l'inauguration du tout premier laboratoire onsite de science des matériaux de CSP Technologies. Ce laboratoire permet non seulement de disposer d'appareils de R&D intégrés mais constitue aussi un espace permettant une collaboration plus efficace entre les ingénieurs, les équipes R&D et de production.

 

Tsebo - Croissance organique de + 10,4 % générée par la croissance des activités Nettoyage, Restauration et Facilities Management.

(Intégration globale depuis le 1er février 2017)

Le chiffre d'affaires de Tsebo au 1er trimestre s'est élevé à 159,6 M$, en croissance organique de + 10,4 % par rapport au 1er trimestre 2017. La croissance organique a été tirée par la forte croissance des activités de Nettoyage (+ 21 %), Facilities Management (+ 10 %) et Restauration (+ 7 %). La croissance externe a été de + 0,7 % grâce aux acquisitions de Superclean et de Rapid Facilities Management Pty l'an dernier. La croissance totale a atteint + 20,5 %, bénéficiant également des impacts favorables des taux de change, avec en particulier l'appréciation du rand sud-africain par rapport au dollar américain (+ 9,4 %).

Actif net réévalué de Wendel à 166,9 € par action

 

L'actif net réévalué s'élève à 7 719 M€, soit 166,9 € par action au 2 mai 2018 (détail annexe 1 ci-après) contre 172,9 € le 5 mai 2017, soit une baisse de - 3,5 % sur 12 mois. La décote sur l'ANR s'élève à 25,8 % au 2 mai 2018. L'ANR publié ce jour est stable par rapport à celui calculé au 7 mars 2018 (167,3 euros par action). Depuis le début de l'année 2018 l'ANR par action est en baisse de - 5,4 %.

Faits marquants depuis le début de l'année 2018

 

Cession de Saham

Wendel a annoncé la cession de ses parts dans la holding du groupe Saham, pour un montant de 155 M$ (soit environ 125 M€). Cette cession intervient concomitamment à un accord conclu le 7 mars 2018, aux termes duquel le groupe Saham cède son pôle assurances (Saham Finances) à Sanlam, groupe sud-africain leader des services financiers en Afrique, présent au capital de celui-ci depuis 3 ans, et qui en détenait jusqu'alors 46,6 %. Elle est conditionnée à la réalisation effective de la transaction entre le groupe Saham et Sanlam, qui devrait intervenir au second semestre 2018. Wendel bénéficie également d'un droit à 13,3 % des plus-values réalisées en cas de cession par Saham des autres activités du groupe (Centres de relation client, Immobilier, Santé et Education) pendant les 24 prochains mois, sous réserve de valorisations supérieures à certains seuils prédéfinis.

 

Remboursement de 350 M€ de dette obligataire le 20 avril 2018

Wendel a procédé au remboursement de la souche obligataire 2018 à 6,75 % venant à échéance le 20 avril 2018. Ce remboursement améliore encore le profil de dette de la société qui a déjà réduit sa dette nette de 43% entre mars 2017 et mars 2018. Le coût moyen de la dette obligataire est passé ainsi à 2,19 % contre 2,74 % auparavant, et permet ainsi une réduction des charges d'intérêts obligataires de Wendel de plus de 20 M€ par an. Enfin, Wendel dispose d'une forte liquidité avec, après ce remboursement, 1,3 Md€ d'euros de trésorerie disponible, ainsi qu'une ligne de crédit non tirée de 750 M€, à échéance 2022.

 

Rachat par Wendel de ses propres actions

Depuis la publication de ses résultats annuels le 22 mars 2018, Wendel a racheté sur le marché 146 407 titres Wendel pour un total de 18,2 M€ et détient à ce jour 778 960 de ses propres titres soit 1,7 % de son capital social. L'entreprise a ainsi saisi l'opportunité offerte par la forte décote du cours de bourse.

 

Conclusion d'un accord global entre Sika, la famille Burkard et Saint-Gobain

Sika, la famille Burkard et Saint-Gobain ont signé un accord global qui résout et met définitivement fin aux litiges qui les opposent, au bénéfice de chacune des parties et de celui de leurs actionnaires respectifs et de leurs parties prenantes. L'accord global porte sur les points suivants :

- Saint-Gobain a acquis auprès de la famille Burkard la totalité des actions SWH pour un prix d'acquisition de 3,22 Md de francs suisses. Sika a acquis auprès de Saint-Gobain/SWH 6,97 % de son propre capital (représentant 23,7% des droits de vote de Sika) pour un montant total de 2,08 Md de francs suisses.

- Saint-Gobain s'engage à conserver, à travers SWH, une participation de 10,75 % dans Sika pour une durée minimale de 2 ans.

- Sika va convoquer une assemblée générale d'actionnaires en vue de créer une catégorie unique d'actions, de supprimer la clause statutaire d'opt-out et la limitation statutaire de transfert des titres à 5 % et d'annuler les 6,97 % d'actions acquises auprès de SWH.

- Les parties mettent fin à l'ensemble des procédures judiciaires en cours.

- Sika et Saint-Gobain souhaitent étendre leurs relations existantes.

Agenda

 

06.09.2018

Résultats semestriels 2018 / Publication de l'ANR (avant bourse).


29.11.2018

Investor Day 2018 / Publication de l'ANR et trading update (avant bourse).


À propos de Wendel

Wendel est l'une des toutes premières sociétés d'investissement cotées en Europe. Elle investit en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique, dans des sociétés leaders dans leur secteur : Bureau Veritas, Saint-Gobain, Cromology, Stahl, IHS, Constantia Flexibles et Allied Universal dans lesquelles elle joue un rôle d'actionnaire actif. Elle met en oeuvre des stratégies de développement à long terme qui consistent à amplifier la croissance et la rentabilité de sociétés afin d'accroître leurs positions de leader. Wendel est également investi dans Mecatherm en France, Nippon Oil Pump au Japon, PlaYce (anciennement SGI Africa) et Tsebo en Afrique et CSP Technologies aux États-Unis.

Wendel est cotée sur l'Eurolist d'Euronext Paris.

Notation attribuée par Standard & Poor's : Long terme, BBB- perspective stable - Court terme, A-3 depuis le 7 juillet 2014. Wendel est le Mécène Fondateur du Centre Pompidou-Metz. En raison de son engagement depuis de longues années en faveur de la Culture, Wendel a reçu le titre de Grand Mécène de la Culture en 2012.


Pour plus d'information,

Suivez-nous sur Twitter @WendelGroup

 

 

Annexe 1 : Actif net réévalué au 2 mai 2018

 

(en millions d'euros)     02.05.2018 05.05.2017
Participations cotées Nombre de titres Cours (1) 4 370 5 429
Bureau Veritas 177,2 m / 179,5 m 21,2€ /20,6 € 3 754 3 700
Saint-Gobain 14,2 m / 35,8 m 43,5 €/48,3 € 615 1 729
Participations non cotées et Oranje-Nassau Développement (2) 4 471 4 640
Autres actifs et passifs de Wendel et de ses holdings (3)   92 127
Trésorerie et placements financiers (4)     1 270 1 380
Actif Brut Réévalué     10 203 11 576
Dette obligataire Wendel et intérêts courus     - 2 484 - 3 430
Actif Net Réévalué     7 719 8 146
Dont dette nette     -1 213 - 2 050
Nombre d'actions au capital     46 259 146 47 101 304
Actif Net Réévalué par action     166,9 € 172,9 €
Moyenne des 20 derniers cours de bourse de Wendel   123,9 € 124,6 €
Prime (Décote) sur l'ANR     - 25,8 % - 27,9 %

 

  1. Moyenne des 20 derniers cours de clôture de bourse calculée au 2 mai 2018 et 5 mai 2017.
  2. Participations non cotées (Cromology, Stahl, IHS, Constantia Flexibles, Allied Universal) et Oranje-Nassau Développement (NOP, Saham, Mecatherm, exceet, CSP Technologies, PlaYce, Tsebo et investissements indirects et dettes au 2 mai 2018). Pour IHS, seuls les Ebitda ont été retenus pour le calcul de la valorisation d'IHS, ceci afin de prendre en compte le caractère particulier de société en développement. L'accord pour la cession de Saham a été signé le 7 mars 2018  et est pris en compte dans le calcul au 2 mai 2018. Pour Constantia Flexibles, les actions MCC détenues par Constantia Flexibles sont valorisées au cours de clôture moyen des 20 derniers jours de bourse dans l'ANR au 2 mai 2018.
  3. Dont 1 441 501 actions propres Wendel au 5 mai 2017 et 778 960 actions propres au 2 mai 2018.
  4. Trésorerie et placements financiers de Wendel et holdings au 2 mai 2018, ils comprennent 897 M€ de trésorerie disponible et 373 M€ de placements financiers liquides disponibles.

Les conversions de change des actifs et passifs libellés dans d'autres devises que l'euro sont réalisées sur la base du taux de change de la date de l'ANR.

 

La matérialisation des conditions de co-investissement pourrait avoir un effet dilutif sur la participation de Wendel. Ces éléments sont pris en compte dans le calcul de l'ANR. Voir page 274 du document de référence 2017.




[1] Croissance organique pro forma incluant l'activité BASF pour le 1er trimestre 2017.

[2] Nombre de tours hors Managed sevices et tours en cours de construction

[3] Il n'y a pas eu de nouvelles instructions "post no debit" reçues depuis la dernière publication de mars 2018, mais les montants sur les comptes concernés ont augmenté principalement du fait de paiements reçus de certains clients et de produits reçus sur des contrats financiers.


Pièce jointe