OTTAWA, 12 juill. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- NAV CANADA a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour les périodes de trois et de neuf mois terminées le 31 mai 2018.

Au cours du troisième trimestre de l’exercice 2017-2018, le rendement financier, comme l’a démontré le solde positif (1) du compte de stabilisation des tarifs de 122 millions de dollars, était en harmonie avec les résultats attendus et a reflété une réduction prévue de 7 millions de dollars par rapport au 31 août 2017. La Société a enregistré un flux de trésorerie disponible(2) négatif de 30 millions de dollars, principalement en raison de la hausse des dépenses d’immobilisations, clôturant le trimestre avec un solde de trésorerie de 28 millions de dollars.

Les produits de la Société pour le troisième trimestre de l’exercice 2017-2018 ont totalisé 349 millions de dollars, comparativement à 332 millions de dollars pour la même période de l’exercice 2016-2017, principalement en raison d’une croissance cumulative de 5,3 pour cent des volumes de trafic. En mars 2018, la Société a refinancé avec succès ses billets d’obligation générale d’une valeur de 350 millions de dollars, qui sont venus à échéance en avril 2018.

Le 28 mai 2018, la Société a diffusé un avis de redevances révisées aux fins de consultation, décrivant en détail les révisions proposées. La consultation prend fin le 31 juillet 2018.

« Nous avons récemment annoncé une proposition de révision des redevances qui vise une réduction de 0,4 pour cent en moyenne des tarifs des clients devant entrer en vigueur en septembre 2018. Cette mesure nous permettra de conserver les redevances au même niveau qu’elles l’étaient cette année en rajustant les tarifs de base d’un montant équivalent à la réduction temporaire d’un an ayant été mise en œuvre le 1er septembre 2017 », explique Neil Wilson, président et chef de la direction.

« Notre rendement financier positif nous a permis d’effectuer des investissements à la source de transformations en matière de technologie et de systèmes offrant à nos clients des niveaux de sécurité améliorés et des gains d’efficacité. Nous nous réjouissons à l’idée de mettre à l’essai la technologie de surveillance satellitaire dans le cadre de nos activités de contrôle de la circulation aérienne tant dans l’espace aérien intérieur canadien que dans l’espace aérien océanique de l’Atlantique Nord au cours de l’exercice 2018-2019 », ajoute-t-il.

Les charges d’exploitation pour le troisième trimestre de l’exercice 2017-2018 se sont élevées à 361 millions de dollars comparativement à 348 millions de dollars pour la même période de l’exercice 2016-2017, en raison principalement des coûts de rémunération supérieurs.

Les autres produits et charges nets pour le troisième trimestre de l’exercice 2017-2018 ont consisté en un produit net de 14 millions de dollars contre une charge nette de 16 millions de dollars pour la même période de l’exercice précédent, dû principalement à des ajustements positifs de juste valeur apportés dans Aireon au cours du troisième trimestre de l’exercice 2017-2018.

La Société a inscrit une perte nette (avant la constatation des mouvements nets dans les comptes de report réglementaires, y compris pour la stabilisation des tarifs) de 8 millions de dollars au cours du troisième trimestre de l’exercice 2017-2018 contre une perte nette de 35 millions de dollars pour la même période de l’exercice 2016-2017.

La Société est assujettie à une législation qui réglemente sa manière d’établir les redevances. Le moment de la constatation de certains produits et charges recouvrées au moyen des redevances est enregistré par l’application de mouvements nets dans les comptes de report réglementaires. Un produit net nul, comparativement à un produit net de 27 millions de dollars pour la même période de l’exercice 2016-2017 a été inscrit au titre des mouvements nets constatés dans les comptes de report réglementaires pour le troisième trimestre de l’exercice 2017-2018. Cette variation s’explique principalement par une hausse de 11 millions de dollars des reports de résultats favorables au titre des ajustements à la stabilisation des tarifs et par une baisse nette de 38 millions de dollars des ajustements de report réglementaires afin de tenir compte de certaines transactions aux périodes au cours desquelles elles seront prises en considération pour l’établissement des tarifs.

Les états financiers et le rapport de gestion de la Société pour les périodes de trois et de neuf mois ayant pris fin le 31 mai 2018 sont disponibles aux liens suivants :

À propos de NAV CANADA

NAV CANADA est une société privée sans but lucratif, créée en 1996, qui fournit des services de contrôle de la circulation aérienne, des services consultatifs d’aéroport, des exposés météorologiques ainsi que des services d’information aéronautique dans plus de 18 millions de kilomètres carrés d’espace aérien intérieur et d’espace aérien international sous contrôle canadien.

La Société est reconnue à l’échelle internationale pour son dossier de sécurité et ses innovations technologiques. Les systèmes de gestion de la circulation aérienne élaborés par NAV CANADA sont utilisés par des fournisseurs de services de navigation aérienne partout dans le monde. 

NAV CANADA est un partenaire d’Aireon LLC, une coentreprise internationale qui vise à étendre la couverture de surveillance de la circulation aérienne à la planète toute entière grâce à un système de surveillance dépendante automatique en mode diffusion (ADS-B) satellitaire.

(1)Un solde positif dans le compte de stabilisation des tarifs représente un solde créditeur aux comptes de report réglementaires dans le bilan financier de la Société et reflète les montants qui seront remis aux clients au moyen de redevances futures.
(2)Le flux de trésorerie disponible est une mesure financière qui n’est pas liée aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) et qu’utilise la Société pour améliorer la compréhension globale de son rendement financier et d’exploitation. Les mesures financières non liées aux PCGR n’ont aucune signification normalisée prescrite par les IFRS et peuvent donc ne pas être comparables aux mesures similaires présentées par d’autres émetteurs. La Société définit le flux de trésorerie disponible comme étant les recettes tirées des activités d’exploitation, moins les dépenses d’immobilisations et les investissements dans Aireon LLC et autres investissements connexes. La direction accorde de l’importance à cet indicateur, car il aide à mesurer l’incidence de son programme d’investissement sur les ressources financières de la Société.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Michelle Bishop
Directrice, Relations gouvernementales et affaires publiques
613-563-7520

Ron Singer
Gestionnaire, Relations avec les médias
613-563-7303

Ligne d’information des médias : 1-888-562-8226

Le présent communiqué contient certains énoncés prospectifs, lesquels sont sujets à des risques et incertitudes importants. Les résultats réels peuvent différer sensiblement des résultats indiqués dans ces énoncés prospectifs pour diverses raisons. NAV CANADA décline toute intention de mettre à jour tout énoncé prospectif.