Gand, 14 septembre 2018 – 17h30 – Communiqué de presse / information réglementée

ABO-Group, un bureau d’ingénieurs axé sur la construction, l’environnement et l’énergie, annonce aujourd'hui ses chiffres semestriels consolidés 2018.

Les points forts au premier semestre 2018

  • Croissance du chiffre d'affaires organique de 2,75%
  • Bénéfice opérationnel influencé par le mix de produits et l’extension de l’organisation
  • Élargissement continu du personnel et du parc de machines

Perspectives

  • Hausse prévue du chiffre d'affaires et du bénéfice net en 2018
 H1 2017
en € 000
H1 2018
en € 000
Variation
en € 000
Variation
en %
Par action
en €
Chiffre d'affaires21 20021 782+582+2,75% 
Produits d'exploitation totaux21 91422 348+434+1,98% 
Bénéfice opérationnel avant amortissements2 5092 046-463-18,45%0,19
Amortissements1 2761 296+20+1,57% 
Bénéfice opérationnel1 233750-483-39,17%0,07
Résultat financier-240-185+55-22,92% 
Bénéfice avant impôts993565-428-43,10% 
Bénéfice net635328-307-48,35% 
Bénéfice net (part du groupe)617326-291-47,16%0,03

Les points forts au premier semestre 2018

Croissance du chiffre d'affaires organique de 2,75%

France

La division Géotechnique, qui représente plus de 80% du chiffre d'affaires réalisé, a connu un début d'année 2018 difficile. En raison d’une série de facteurs externes (une longue période hivernale, la perte de commandes concernant Grand Paris et l’agitation sociale en France incitant des clients à reporter des commandes), l’établissement d’un planning efficient s’est avéré extrêmement complexe. Cela s’est traduit par une augmentation des heures non facturables. Le carnet de commandes, toutefois, était et est toujours bien rempli. Le département Environnement a connu une croissance à deux chiffres.

Belgique

En Belgique, une croissance de 3% a été réalisée, soutenue par une forte croissance chez Geosonda (travail de terrain géotechnique et environnemental), chez Translab (mesures de l’amiante) et dans les activités internationales (achèvement du projet en Ouganda). Le département Sols d’ABO SA a enregistré un recul suite à des glissements internes dans les bureaux de Bruxelles et Namèche. Les divisions Archéologie et Environnement ont poursuivi leur extension et ont réalisé une croissance du chiffre d'affaires en proportion.

Pays-Bas

Le marché néerlandais de la construction est toujours dans une bonne dynamique sur le plan macroéconomique. Toutes les divisions (aussi bien la consultance que le travail de terrain) ont pu réaliser une solide croissance du chiffre d'affaires. Sur le plan organique, une croissance de plus de 15% a été enregistrée. Le groupe a investi, au premier semestre, plus de 0,6 million d’euros dans des équipements de forage et de sondage de haute technologie.

Au total, le chiffre d’affaires du groupe affiche une croissance organique de 2,75%.

 H1 2017
en € 000
H1 2018
en € 000
Variation
en € 000
Variation
en %
France9 3819 119-262-2,79%
Belgique7 8388 064+226+2,88%
Pays-Bas3 9814 599+618+15,52%
Chiffre d’affaires total21 20021 782+582+2,75%

Bénéfice opérationnel influencé par le mix de produits et les extensions

La baisse du chiffre d'affaires dans les piliers traditionnels du groupe (ERG Géotechnique et ABO SA) se traduit par une moindre contribution de ces entités aux résultats à différents niveaux. Dans le même temps, le groupe a engagé des moyens pour recruter des profils supplémentaires avec l’expérience requise, ouvrant ainsi la voie à une croissance persistante. Les frais de personnel ont augmenté de 0,4 million d’euros. Par ailleurs, les chiffres du premier semestre 2017 comprenaient une contribution non récurrente de 350 K€ (suite à la reprise de provisions pour litiges). Cela permet de nuancer quelque peu la diminution du bénéfice opérationnel avant amortissements de 2.509 K€ à 2.046 K€ (0,19 euro par action). La modification du mix de produits et les frais supplémentaires pour l’extension du groupe sont également visibles au niveau du bénéfice opérationnel (en baisse de 1.233 K€ à 750 K€). Grâce à un meilleur résultat financier, combiné à un niveau de bénéfice imposable réduit, la baisse nominale du bénéfice net est plus limitée. Le bénéfice net (part du groupe) descend de 617 K€ à 326 K€.

Élargissement continu du personnel et du parc de machines

Le groupe a investi 1,5 million d’euros en machines par l’achat et le leasing. De ce fait, la dette financière nette est en hausse, passant de 7,9 millions d'euros fin 2017 à 9,4 millions d'euros à la mi-2018. Le total des capitaux propres du groupe s’élève à 14 millions d’euros, sur un total de bilan de 40 millions d’euros. L’effectif du personnel (en ETP) augmente en chiffres nets, passant de 351 à 357.

L’ensemble des chiffres (compte de résultats consolidé, bilan, tableau des flux de trésorerie et tableau des variations des fonds propres) est repris en annexe de ce communiqué.

Perspectives

Hausse prévue du chiffre d'affaires et du bénéfice net en 2018

Malgré un premier semestre plus faible, ABO-Group confirme ses ambitions à moyen terme, à savoir une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires, d'une part organique, d'autre part acquisitive. Sur le plan organique, des moyens sont engagés pour l’élargissement de l’offre de produits (notamment dans les infrastructures, la stabilité, l’urbanisme, ...), du parc de machines (technique de forage sonique) et la recherche de nouveaux marchés de croissance (Scandinavie). Par ailleurs, le groupe cherche constamment, via des acquisitions, à renforcer sa position sur le marché en Belgique, aux Pays-Bas et en France, ses marchés intérieurs. Le groupe explore en permanence le marché à la recherche d’entreprises qui cadrent avec la stratégie.

Le carnet de commandes d’ABO-GROUP est bien rempli dans chacun de ses marchés. Moyennant une bonne exécution, ceci annonce un meilleur deuxième semestre. Pour 2018, le groupe vise un chiffre d'affaires et un bénéfice net en progression par rapport à l’année précédente.

En France, la construction du nouveau bureau vert et multifonctionnel à Marseille (Vitrolles, près de l'aéroport et du TGV) progresse. La réception est prévue pour début 2019. D’autre part, le groupe continue à investir pleinement dans ses départements opérationnels. Au second semestre, une série de nouvelles machines de pointe viendront étoffer l’offre, ce qui devrait donner lieu à des commandes supplémentaires. Le démarrage des activités de laboratoire en Belgique est aussi prévu prochainement.

Le groupe revoit actuellement la structuration commerciale de sa division internationale. Le groupe a l’intention, à cet égard, de fonctionner de manière transfrontalière, ceci afin de pouvoir mettre les meilleures compétences à la disposition du client en fonction de la complexité de la tâche qui lui est confiée. ABO Belgique ouvrira, au 1er octobre, un nouveau bureau en Flandre-Occidentale. Le groupe considère la présence locale comme un facteur de nature à renforcer la relation avec le client. Après le 30/06, date de clôture du bilan, ABO SA a décidé de se défaire de sa participation dans Esher SPRL. Ceci n’aura aucun effet notable sur le chiffre d'affaires et/ou le résultat. D'un autre côté, le 1er juillet, le groupe a acquis une participation supplémentaire de 9,3% dans Sialtech BV.

Calendrier financier

29/03/2019 : Chiffres annuels 2018
29/05/2019 : Assemblée générale

Déclaration portant sur l'image fidèle donnée par l'information consolidée intermédiaire résumée et sur l'exposé fidèle contenu dans le rapport intermédiaire

Frank De Palmenaer, administrateur délégué, et Johan Reybroeck, CFO, déclarent qu'à leur connaissance, l'information consolidée intermédiaire résumée concernant la période de 6 mois prenant fin le 30 juin 2018, établie conformément à l'IAS 34 "Information financière intermédiaire" telle qu'approuvée par l’Union européenne, donne une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et des résultats de la société et des entreprises reprises dans la consolidation, et que le rapport intermédiaire donne un exposé fidèle des principaux événements et des principales transactions avec des parties liées qui se sont produits au cours des six premiers mois de l'exercice et de leur effet sur l'information financière intermédiaire résumée, de même qu'une description des principaux risques et incertitudes pour les mois restants de l'exercice.

À propos d'ABO-Group

ABO-Group est une entreprise cotée sur Euronext Bruxelles, spécialisée d'une part en consultance et engineering, d'autre part en testing et monitoring, centrée spécifiquement sur la construction, l’environnement et l’énergie. ABO-Group s’efforce d'apporter à ses clients une solution durable, aussi bien dans ses trois marchés intérieurs (Belgique, Pays-Bas et France) que sur le marché international.

Pour une description plus détaillée des activités du groupe, nous vous invitons à consulter le site internet d’ABO-Group (www.abo-group.eu).

Pour de plus amples informations :

Frank De Palmenaer                                               Johan Reybroeck                             
CEO ABO-Group Environment SA                          CFO ABO-Group Environment SA                                     
investors@abo-group.eu
T +32 9 242 88 88 
Maaltecenter Blok G, Derbystraat 255,
B-9051 Gand (SDW), Belgique

Ce communiqué de presse est disponible sur notre site internet www.abo-group.eu

Pièce jointe