LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ NE PEUT ÊTRE DISTRIBUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES NI ÊTRE DIFFUSÉ AUX ÉTATS-UNIS.

TORONTO et MONTRÉAL, 30 oct. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- Minière Osisko inc. (la « Société » ou « Osisko ») (TSX : OSK) a le plaisir d’annoncer la conclusion d’une entente avec la Caisse de dépôt et placement du Québec (“la Caisse”) en vertu de laquelle la Caisse a convenu d’acquérir, par voie de placement privé, 9 259 260 actions ordinaires de la Société à un prix de 2,70$ l’action.

Le président et chef de la direction d’Osisko, M. John Burzynski, déclare : « Nous sommes très fiers d’accueillir la Caisse de dépôt et placement du Québec en tant qu’actionnaire significatif de la Société. Cet investissement par la Caisse fournit un soutien important au développement du projet aurifère Windfall situé au Québec. »

« La Caisse est heureuse de réinvestir dans Minière Osisko, aux côtés d’une équipe de direction expérimentée, ayant notamment participé à la mise en production d’un des plus importants projets miniers au Québec. Cet investissement permettra à l’entreprise de poursuivre sa croissance et d’appuyer le développement et la mise en valeur de son projet Windfall, situé à Lebel-sur-Quévillon », affirme Mathieu Gauvin, vice-président principal, Québec, à la Caisse de dépôt et placement du Québec.

La clôture de l’offre est prévue le ou vers le 2 novembre 2018, et est assujettie à la satisfaction de certaines conditions de clôture, incluant sans s’y limiter, l’obtention de toutes les autorisations requises, y compris l’approbation finale de a Bourse de Toronto et des autorités règlementaires applicables en valeurs mobilières. Les actions émises dans le cadre du financement seront assujetties à une période de détention au Canada de quatre mois de la date de clôture du placement privé.

Les titres offerts n’ont pas été inscrits conformément à la loi des États Unis intitulée Securities Act of 1933, dans sa version modifiée, ni à aucune loi sur les valeurs mobilières d’un État, et ne peuvent être offerts ni vendus aux États Unis ou à un ressortissant américain ou à une personne des États Unis (selon la définition de « U.S. Person »), ou pour le compte ou le bénéfice d’un ressortissant américain ou d’une personne des États Unis, sans une telle inscription sauf si une dispense des obligations d’inscription a été obtenue. Le présent communiqué ne constitue pas une offre de vente ni la sollicitation d’une offre d’achat des titres et aucun de ces titres ne sera vendu dans un État où une telle offre, sollicitation ou vente serait illégale.

À propos de Minière Osisko inc.
Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient une participation de 100 % dans le gîte aurifère à haute teneur du Lac Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 3 300 kilomètres carrés), en plus d’une participation de 100 % dans le projet Marban, situé au cœur du prolifique district minier aurifère de l’Abitibi au Québec. Osisko détient aussi des propriétés dans le district minier de Larder Lake, dans le nord-est de l’Ontario, qui couvrent notamment les gîtes Jonpol et Garrcon sur la propriété Garrison, l’ancienne mine Buffonta et la propriété minière Gold Pike. La Société détient aussi des participations et des options visant plusieurs autres propriétés dans le nord du Québec et de l’Ontario.

À propos de la Caisse de dépôt et placement du Québec.
La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) est un investisseur institutionnel de long terme qui gère des fonds provenant principalement de régimes de retraite et d’assurances publics et parapublics. Son actif net s’élève à 308,3 G$ CA au 30 juin 2018. Un des plus importants gestionnaires de fonds institutionnels au Canada, la Caisse investit dans les grands marchés financiers, ainsi qu’en placements privés, en infrastructures, en immobilier et en crédit privé à l’échelle mondiale. Pour obtenir plus de renseignements sur la Caisse, visitez le site cdpq.com, suivez-nous sur Twitter @LaCDPQ ou consultez nos pages Facebook ou LinkedIn.

Mise en garde à l’égard des renseignements prospectifs
Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Les renseignements dans le présent communiqué portant sur le fait que le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada; le fait que le gîte aurifère du Lac Windfall est un système aurifère de classe mondiale; l’importance des nouveaux résultats du programme d’exploration et de forage profond en cours sur le projet aurifère du Lac Windfall; l’importance des résultats d’analyse présentés dans le présent communiqué de presse; le potentiel pour des extensions en profondeur des zones minéralisées Lynx et Underdog; le potentiel, le cas échéant, pour des extensions en profondeur des zones Deep Lynx et Deep Underdog; le type de forage et son prolongement sur les zones Deep Underdog et Deep Lynx, incluant les sondages avec déviation prévus; la réussite du programme d’exploration et de forage profond d’Osisko sur le projet aurifère du Lac Windfall, le cas échéant; la projection dans l’axe de la plongée des structures aurifères; le programme de forage actuel de 800 000 mètres; le type de forage inclus dans le programme de forage; la minéralisation potentielle; le potentiel de prolonger la minéralisation vers le haut et vers le bas dans l’axe de plongée ainsi qu’en profondeur au gîte aurifère du Lac Windfall; la capacité de mettre en valeur toute minéralisation d’une façon économique; la capacité de réaliser toute activité d’exploration proposée et les résultats de ces activités, y compris la continuité ou l’extension de toute minéralisation; ainsi que tout autre renseignement dans les présentes qui n’est pas un fait historique, pourraient constituer des « renseignements prospectifs ». Tout énoncé qui implique des discussions à l’égard de prévisions, d’attentes, d’interprétations, d’opinions, de plans, de projections, d’objectifs, d’hypothèses, d’événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Ces renseignements prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables et des estimations faites par la direction d’Osisko au moment où elles ont été formulées. Ils impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations d’Osisko soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par de tels renseignements prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage; la participation dans le projet aurifère du Lac Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises et de clôturer les transactions selon les modalités annoncées; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

Pour information additionnelle contactez:

M. John Burzynski
Président et chef de la direction,
Minière Osisko inc.
Téléphone: (416) 363-8653
M. Jean-Benoit Houde
Conseiller principal, Communications stratégiques
Caisse de dépôt et placement du Québec
Téléphone : (514) 847-5493